Et oui, messieurs, que deviendrions-nous sans elle ?.

Ce cache tapettes, qui nous est dévouée aux points d'oublier sa vie pour se consacrer à la nôtre voire, la vivre par procuration. On peut l'appeler à toute heure du jour ou de la nuit pour lui confier nos malheurs et pleurer sur son épaule, sans crainte d'être jugé, certain d'avoir une oreille attentive et emphatique.

Cet oiseau pas si rare que ça, se fera un plaisir de nous accompagner dans nos réunions de famille ou de travail, enfin partout ou nous aurons besoin d'une "couverture". Nous pourrons par ailleurs, converser aimablement avec elle de chiffons, maquillage pour ceux que ça intéressent en étant sûr que son avis sera sincère et que les conseils prodigués seront désintéressés.

Et puis, ingrats comme nous le sommes, dès que nous ou nos amours iront mieux, que nous aurons mieux à faire, nous la relèguerons aux oubliettes et la pauvre se demandera comment il se fait qu'elle ne fasse plus partie de nos priorités, de nos rencarts. Ce qui ne l'empêchera pas de venir ventre à terre au prochain appel de notre part et de continuer une relation qui s'avoisinerait à ce que j'apparenterais, moi, au sado-maso.